[Chronique livresque n°2] : A la place du cœur – Arnaud Cathrine

a-la-place-ducoeur

 

  • Six jours dans la peau  de Caumes qui vit son premier amour. Six jours de janvier 2015 où la France bascule dans l’effroi.

Mon exemplaire : J’ai lu l’exemplaire des éditions Robert Laffont de la collection R. Petit point positif : la couverture que je trouve vraiment très jolie avec son effet broderie, elle attire l’œil et, je trouve, nous amène à nous intéresser à ce livre.

 

Ce livre m’a vraiment troublée, il nous fait une démonstration des sentiments que j’ai trouvée vraiment magnifique.

Étant moi – même une adolescente, je comprend les sentiments  que ressent Caumes, entre l’amour et l’effroi. Je pense que ca facteur a également beaucoup joué dans mon appréciation de ce livre. La confusion qu’il ressent entre son amour naissant pour Esther  et l’effroi des attentats est représentée avec un réalisme bluffant !

La plume d’Arnaud Cathrine s’adapte complétement au personnage principal, qui est un jeune home de 17 ans, et j’ai trouvé ça juste génial, ça apportait encore au réalisme du livre, et j’ai adoré ! C’est d’ailleurs à ce propos que certains peuvent trouver un bémol. Caar oui, Caumes est un jeune homme de 17 ans, et toui, il parle parfois de ce qu’il a dans le pantalon, et je sais que cela peut gêner certaines personnes, alors je le signale. Moi, ça ne m’a pas gênée du tout, car premièrement ce n’était que par petites touches, et le fond de l’histoire n’en était pas affecté, et deuxièmement, j’ai trouvé que cç participait, encore une fois au réalisme du livre. Entre nous, un garçon de 17 ans qui ne parle pas de ce qu’il a dans le pantalon, c’est rare. Donc pour moi, ce bémol n’a pas lieu d’être.

 

J’ai beaucoup aimé les personnages, notamment la prof de philo, Mme Barsacq. J’ai trouvé que ce personnage était beau car elle accompagnait les jeunes face aux attentats, ayant elle même vécu la folie des attentats de 11 septembre 2001 lorsqu’elle était jeune.

Ce roman est un petit bijou de réalisme, et je trouve ça vraiment bien que des romans simples, beaux, et vrais existent en ce monde.

 

En conclusion : Une belle lecture grâce à  une belle plume, de beaux personnages, et des sentiments vraiment très bien exprimés.

 

 

 

 

 

Publicités

Un commentaire sur “[Chronique livresque n°2] : A la place du cœur – Arnaud Cathrine

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :